21. sept., 2017

Mon bourreau le ciel

Il m'a toujours parlé d'accident
Sans aucune vérité
Dans ma tête, des scénarios captivants
Une réalité plus ardu à accepter

Pas un noyé
Pas un accidenté
Acte irréversible prémédité.

Mon plus grand bourreau
C'est le ciel
Ma plus grande peur
C'est de faire pareille

Mon frère, tu es partit trop tôt
Tu as privé papa d'Adieux
Sais-tu qu'il t'as observé partir pour le monde d'en haut
Alors qu'il aurait tout donné pour qu'ici tu sois heureux.

Immense manque de respect
Malgré toute la souffrance qui te rongeait
Que de refuser l'aide qu'il aurait pu t'apporter
Si tu avais choisi de te confier.

Aujourd'hui lourde est ton absence
Difficile est le pardon
Maintenant privée de ta présence
À jamais et pour de bon.

Réalises-tu le mal que tu fais
Regrettes-tu cette douleur que tu nous inflige?
Moi j'ai peur de ce que tu étais
Peur que dans l'avenir ton souvenir me fige.

Tu n'es plus que figure du passé
Un passé morne et troublé
Et cette épreuve de ton départ mal orchestré
Nous refuse la traversée

Mon plus grand bourreau
C'est le ciel
Ma plus grande peur
C'est de répéter chacune de tes erreurs!

Valérie Guérette