3. nov., 2018

Haha!

J'ai du faire deux heures pour aller la voir aujourd'hui. Quand je suis entré dans la cache, elle était recroquevillée dans le fond de la pièce et me lançait des cailloux. Je me suis approchée en lui tendant un cupcake pour l'amadouer et elle a rempée vers moi, hésitante, pour prendre le gâteau. À la seconde où elle l'a prit, je lui ai attrapé la cheville et l'ai trainé jusqu'au centre de la pièce pendant qu'elle hurlait à la mort en se débattant. Je lui ai coupé le pied avec une vieille hache rouillé que j'avais trouvé dehors le jour où je l'ai ramenée. La pauvre petite souris pleurait à chaude larme, et j'ai pleuré de bonheur. Les cris de doulheur m'avaient manqué pendant que je laissait la police jouer à cache-cache avec des fausses preuves.

Maintenant, j'hésite! Est-ce que je lui fait bouffer son pied de force? Ou alors... Est-ce que je l'envoie à sa famille pour bien les faire souffrir aussi? Si seulement je pouvais entendre leurs cris de meurtre d'où je suis!